Étanchéité sous carrelage

Sommaire de la vidéo

00:00 Introduction
00:53 Les 2 systèmes d’étanchéité
01:58 Pose du primaire d’accrochage
04:18 Préparation des bandes d’étanchéité
05:00 Application de la 1ère couche de protection
07:08 Pose des bandes étanches
08:45 Application de la 2ème couche

Sujets

Pour réaliser ce projet

Dans cette vidéo, je vous propose de découvrir comment réaliser la protection à l’eau sous carrelage sur un chantier un peu particulier : une paillasse humide de laboratoire.

Pour préparer notre support dans cet environnement spécifique, nous pouvons utiliser 2 systèmes de protection spécifiques. Les SPEC (Systèmes de Protection à l’Eau sous Carrelage) ou les SEL (Systèmes d’Étanchéité Liquide). Ces deux systèmes sont assez similaires dans leur mise en oeuvre mais pourtant bien différents. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’on les confonde. J’ai consacré un article complet sur ces deux systèmes. Il vous aidera à les différencier et à un faire bon usage.

Voir l’article

Pour ce projet, j’utiliserai un système de protection à l’eau sous carrelage. Voici comment nous allons procéder.

Etape 1. appliquer un primaire d’accrochage

Avant même d’appliquer notre SPEC dans de bonnes conditions, nous allons devoir préparer notre support. Je vais donc appliquer un primaire d’accrochage sur toute la surface de la paillasse et sur les murs qui l’entourent.

Première chose à faire, délimiter la zone à couvrir avec un scotch de masquage. Ce sera amplement suffisant. Je vous conseille de positionner votre scotch légèrement en-dessous de la cote qui vous a été communiquée (ou de celle que vous vous êtes fixé). Ici, la surface doit être carrelée jusqu’à une haute de 60cm. Je délimite donc ma zone à 58cm pour être certain de ne pas dépasser.

Lorsque ma zone est correctement délimitée, je peux appliquer mon primaire d’accrochage à l’aide d’un rouleau ou d’une patte de lapin.

Etape 2. Préparer les bandes d’étanchéité

Pendant que le primaire sèche, je vais pouvoir préparer mes bandes d’étanchéité. Je poserai ces dernières dans tous les angles de ma zone à carreler, après avoir appliqué ma première couche de protection. Vous devez appliquer ces bandes dans les angles lorsque la couche de protection est encore fraîche. Cela nous permet de les greffer à l’intérieur de la résine. Pour cette raison, il est préférable que toutes nos bandes soient prêtes et découpées aux bonne dimensions.

Etape 3. Pose d’une première couche de protection

Le primaire est sec, il accroche ! Nous allons pouvoir appliquer notre première couche de protection à l’aide d’un rouleau.

Attention : il faut respecter un ordre précis de mise en oeuvre ! Nous devons appliquer les deux couches en passes croisées (exactement comme en peinture). Lorsque les deux couches seront sèches, elles formeront ainsi une membrane homogène et sans failles.

Je commence donc par appliquer ma première couche en passes horizontales sur l’intégralité de ma surface : paillasse et murs d’emprise. Pour les angles et les coins, j’utilise mon spalter, beaucoup plus pratique. Rappelez-vous que la couche doit être régulière et homogène.

Etape 4. Pose des bandes d’étanchéité

Lorsque j’ai terminé d’appliquer ma première couche, je ne perds pas de temps. J’applique immédiatement les bandes d’étanchéité que j’ai préalablement coupées aux dimensions. L’application des bandes dans la résine fraîche va leur permettre de se greffer à la protection.

ATTENTION : là encore il y a un ordre à respecter ! Installer dans cet ordre :

  1. D’abord les bandes horizontales
  2. Ensuite les bandes verticales

Cet ordre est indispensable pour garantir la bonne protection de votre surface à carreler. Dans la logique de l’écoulement des fluides, il faut que les bandes verticales reposent sur les bandes horizontales. Dans le cas contraire, en cas d’infiltration, vos écoulement passeraient derrière la bande horizontale censée protéger le plan de travail.

Positionnez avec application les bandes. Servez-vous des liserés centraux pour plier convenablement les bandes et leur faire épouser les angles du mur. Quand elles sont correctement positionnées, aidez-vous d’une spatule pour appuyer votre application. Marouflez et chassez ainsi l’air et les surplus.

Etape 5. Pose de la deuxième couche de protection

3 à 4 heures après, vous pouvez appliquer votre deuxième couche de protection. Je vous le rappelle : nous travaillons en passes croisées. Cette fois-ci, nous allons donc appliquer notre protection à l’aide de notre rouleau en passes verticales.

Aidez-vous encore une fois d’un spalter pour appuyer votre application dans les angles et les coins. N’hésitez pas à repasser sur les bandes et assurez-vous que l’ensemble de l’application est homogène.

Voilà, vous avez réalisé votre protection à l’eau sous carrelage. Vos prochaines étapes :

  • Après un minimum de 12h : pose du carrelage,
  • Après 72 heures : pose des joints.

 

Budget matériaux*

75 €

Retrouvez la liste des fournitures utiles pour la réalisation de ce projet à la suite du descriptif

*Il s’agit bien entendu d’une estimation. Cela dépendra aussi bien des marques que vous utilisez et des fournisseurs chez lesquels vous vous approvisionnez.

Les matériaux

L'équipement

Partagez cet épisode

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email