Etanchéité sous carrelage : SPEC et SEL

Si vous vous lancez dans la pose de carrelage dans une zone humide (salle de bain, salle d'eau, douche, toilettes...) il est important que vous prépariez correctement votre support. Votre carrelage va être exposé usuellement ou accidentellement à l'humidité, aux projections ou aux ruissellements d'eau. Il est donc important d'appliquer un système de protection approprié pour prévenir toute dégradation future.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Dans cet article, je vous propose de faire le point sur deux systèmes employés dans les pièces humides :

  • Les SPEC : Systèmes de Protection à l’Eau sous Carrelage
  • Les SEL : Système d’Étanchéité Liquide

La mise en oeuvre de ces 2 systèmes est très similaire mais il n’est pas rare qu’on les confonde. Pourtant il ne faut pas ! Les SPEC et les SEL permettent tous les deux de préparer un support avant la pose de carrelage sur les surfaces exposées à l’eau, c’est vrai. Mais l’un ne peut pas se substituer à l’autre. Leurs usages sont différents et une mauvaise compréhension de ce détail peut être une source de dégâts dans votre salle de bain.

Avant même de rentrer dans le détail de chaque système, je crois bon de faire un rappel sur l’importance de la préparation des supports dans les pièces humides.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, une surface qui a été carrelée n’est pas étanche

Vous êtes certainement au fait du principe de dilatation, je vous en parle dans quasiment toutes mes vidéos. Dans le doute, voici un petit rappel.

La dilatation et la rétractation des matériaux

Votre maison, vos murs et vos sols sont constitués de multiples matériaux réagissant tous différemment à leur environnement. En fonction des variations de température ou d’hygrométrie, ces derniers ont tous une propension plus ou moins forte à se dilater ou se rétracter. Dans les maisons anciennes, qui ont encore la chance d’avoir une charpente, des solives ou même une structure en bois, les craquements que l’on entend ici et là ne choquent pas : on dit généralement que « la maison travaille ». Et cela même 80 ans après sa fin de construction. Ces craquements sont très précisément le fruit de l’expansion et de la rétractation du bois.

Aussi modernes et solides soient les différents matériaux qui composent nos maisons de nos jours, ces derniers sont eux aussi sensibles à leur environnement. Ils évoluent les uns par rapport aux autres en fonction de leur sensibilité plus ou moins importante aux éléments extérieurs. Cela peut se manifester, par exemple, à travers l’apparition de fissures sur les murs, au niveau de la jonction des plaques de placo, sur une façade crépie, etc. Moralité : ils bougent, imperceptiblement, mais ils bougent !

Les effets de la dilatation sur une surface carrelée

Une surface carrelée est soumise à ces mêmes variations. Le carrelage, la colle et les joints doivent supporter les contraintes imposées par le support sur lequel ils sont posés. Même de manière infime, des fissures peuvent finir par s’installer dans les joints et plus fréquemment au niveau des jonctions murs et du sol. Une exposition longue et/ou régulière à l’eau causera donc fatalement des infiltrations : voilà pourquoi on ne peut pas considérer une surface carrelée comme « étanche ».

Lorsque vous projetez de réaliser une pose de carrelage dans une salle de bain, vous devez donc impérativement préparer vos supports pour les protéger de dégradations futures. Attention toutefois, il ne s’agit pas de protéger tous les murs ou les sols de votre salle de bain, mais au moins les surfaces qui seront exposées aux projections d’eau. Bien entendu, l’eau utilisée dans l’entretien régulier de votre maison n’est pas pris en compte ici. Votre carrelage ne craindra pas un coup de serpillière.

SPEC et SEL : 2 systèmes de protection des supports pour pièces humides

Il existe plusieurs solutions pour protéger les supports destinés à être carreler dans une pièce humide. Tout dépendra de la destination du support, de la pièce et de son niveau d’exposition à l’eau. On n’utilisera pas le même procédé, qu’il s’agisse d’une douche ou d’un plan de travail, d’un sol ou d’une paroi verticale (un mur quoi). Pour ne citer que les principaux :

  • Les panneaux prêts à carreler,
  • Les membranes ou nattes d’étanchéité,
  • Les SPEC (Systèmes de protection à l’eau sous carrelage),
  • Les SEL (Systèmes d’étanchéité liquide).

Vous l’aurez compris, cet article ne se concentrera que sur les 2 derniers systèmes de la liste. Ces derniers sont assez similaires dans leur mise en oeuvre mais n’ont ni les mêmes propriétés ni le même usage. Je vous propose donc de clarifier tout ça car beaucoup ne font pas la distinction entre les deux.

Les SPEC : Systèmes de protection à l’eau sous carrelage

Les SPEC sont principalement des mélanges liquides composés de résines qui, après application et séchage, forment une membrane de protection sur le support sur lequel ils ont été déposés. S’il y a une chose importante à préciser sur les SPEC, avant même d’aller plus loin, c’est qu’il ne s’agit pas d’un système d’étanchéité.  Les SPEC sont uniquement destinés à protéger les supports sensibles à l’eau pour que ces derniers puissent recevoir un carrelage en pose collée.

Dans quels cas utilise-t-on les SPEC ?

Ils peuvent être utilisés aussi bien sur les murs que sur les sols mais ne conviennent pas pour les sols équipés d’un dispositif d’évacuation. Autrement dit : vous ne pourrez pas les utiliser dans une douche à l’italienne.

En général, on utilise les SPEC sur les murs d’emprise des sols de douche, c’est à dire les murs entourant les douches et les baignoires. Dans ce cas, ils doivent être appliqués jusqu’à une hauteur de 2 mètres par rapport au fond du bac à douche. Dans la pratique, on l’appliquera jusqu’au plafond.

Vous pourrez lire ici ou là que l’utilisation des SPEC est interdite sur les surfaces horizontales. Pourtant, leur usage est bien obligatoire sur les petites surfaces horizontales se trouvant à proximité de points d’eau telles que le plans de travail, tablettes, banquettes ou paillasses, toujours si le support est sensible. Vous en aurez la parfaite illustration dans ce tuto dans lequel je réalise la préparation d’une paillasse dans le laboratoire d’un collège.

Comment utiliser un SPEC ?

L’application d’un Système de Protection à l’eau sous carrelage s’opère généralement toujours de la même façon, en 4 étapes :

  1. Application d’un primaire d’accrochage sur le support à traiter,
  2. Application au rouleau d’une première couche de résine,
  3. Pose des bandes d’étanchéité dans les angles sans attendre le séchage de la première couche de résine,
  4. Application au rouleau d’une deuxième couche de résine (passes croisées sur la 1ère couche).

Pour voir en détail comment se déroule l’application d’un SPEC, je vous renvoie vers ce tuto qui lui est entièrement dédié.

De quels produits ai-je besoin ?

Vous l’aurez deviné à lisant le paragraphe ci-dessus, pour poser un Système de Protection à l’eau sous carrelage, vous aurez besoin :

Fort heureusement, la plupart des fabricants ont bien fait les choses et ont adapté leurs produits. Ainsi, vous trouverez assez facilement des kits prêts à l’emploi composés de ces 3 éléments. Ces derniers sont souvent commercialisés sous l’appellation « Kit douche à l’italienne », puisque les SPEC sont le plus souvent utilisés dans ce cadre.

Une référence dans ce domaine est le Kit V720 VPI. Il se compose d’un litre de primaire, de 4Kg de résine et de 5 mètres de bande d’étanchéité. Cela devrait être suffisant pour un projet de douche classique bien que les 5 mètres de bande d’étanchéité peuvent parfois s’avérer un peu courts. C’est néanmoins un bon compromis et il vous sera toujours possible de commander à côté quelques mètres de bande supplémentaires.

En termes d’outillage, n’oubliez pas non plus les indispensables :

  • Une patte de lapin : pour l’application du primaire,
  • Un rouleau : pour l’application de la sous-couche de protection,
  • Un cutter : pour la découpe des bandes d’étanchéité,
  • Une spatule : pour l’application des bandes et chasser l’air.

Les SEL : Systèmes d’étanchéité liquide

Les Systèmes d’Étanchéité Liquide sont eux aussi des produits liquides (parfois pâteux) composés de résine. Après séchage, ils forment un revêtement complètement étanche. Contrairement aux SPEC, les SEL sont donc bien des dispositifs d’étanchéité.

Dans quels cas utilise-t-on les SEL ?

Les SEL s’utilisent pour garantir l’étanchéité entre le sol et son revêtement : en ce qui nous concerne, notre carrelage. On les utilisera pour préparer les sols destinés à recevoir de l’eau. Si vous n’utilisez pas de panneau à carreler ou de natte d’étanchéité pour réaliser le sol de votre douche, son utilisation est donc obligatoire ! Encore une fois, votre revêtement en carrelage ne garantira aucune étanchéité à votre installation et ne protégera donc pas la chape de votre pièce. A la longue, vous risqueriez de voir tout le carrelage se décoller en périphérie de votre douche.

Comment utiliser un SEL ?

Tout comme les SPEC, les SEL s’installent en 4 étapes :

  • Application d’un primaire,
  • Application d’une première couche de résine,
  • Pose des bandes d’étanchéité dans les angles avant le séchage de la première couche,
  • Application d’une deuxième couche en passes croisées sur la 1ère.

Notez que vous devrez impérativement appliquer votre résine sur les murs d’emprise de votre douche, sur une hauteur minimum de 10 cm. Il est également souvent conseillé de lisser la résine après son application à l’aide d’une flamande.

De quels produits ai-je besoin ?

Là encore, vous avez la possibilité de trouver dans le commerce tous les éléments de façon séparée. Je vous conseille toutefois d’opter pour les kits prêts à l’emploi tel que le kit douche à l’italienne de Sika.

Soyez également vigilant lors de votre achat. Si vous installez un système d’étanchéité liquide avant de poser un carrelage au sol, veillez à choisir un SEL de classe SP3.

Sources :

 

code PROMO Karotuto

10% de remise
sur l'ensemble du site

logo-e-carreleur

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email