www.karotuto.fr

L’effet marbre

Facebook
Twitter
Email

L'ultra tendance

La mode et ses tendances

Depuis plusieurs décennies, le carrelage est devenu un réel élément décoratif et donne un atout majeur à une pièce à travers ses caractéristiques et ses types de pose. Des vagues de tendances sont perceptibles comme le retour du rétro il y a une dizaine d’années avec le carrelage imitation ciment qui donne tous les aspects esthétiques du carrelage ciment sans les inconvénients de pose, d’entretien et de fragilité. Nous pouvons noté une arrivée en force de l’effet bois qui donne l’aspect chaleureux à une pièce avec des effets étonnants et réalistes. Les nœuds, les vaines du bois, la pose en multi-format et la déclinaison d’essences en plusieurs coloris sont les point forts de ce type de carrelage.

L’effet marbre

En effet depuis quelques années l’arrivée en force du carrelage effet marbre est incontestable et ne cesse de se démocratiser.

Les procédés de fabrication

Apprécié pour son esthétique exceptionnelle, le marbre est également reconnu pour sa solidité. Globalement peu fragile, il est en particulier résistant à la chaleur et aux rayures. Cependant, il présente deux inconvénients de taille. Tout d’abord, c’est une matière poreuse. Il se tâche donc très facilement si l’on n’est pas précautionneux. En outre, il est très onéreux. Sa rareté, ses coûts d’extraction et de transformations, en font un matériau luxueux par le budget qu’il nécessite tout autant que par son esthétique. À l’inverse, le grès cérame se positionne comme le matériau parfait pour des aménagements à la fois beaux, faciles à entretenir et résistants aux taches, aux chocs et aux fortes variations de température. Deux évolutions dans le secteur de la céramique industrielle ont permis de faire du carrelage effet marbre une alternative idéale aux matériaux d’origine :

  • L’amélioration des procédés de finitions du grès cérame a permis de reproduire à la perfection chaque qualité de marbre. Cela inclut le tracé aléatoire et imparfait des veinages et les multiples nuances des teintes. Que ce soit mat, lisse ou texturé, le toucher de surface est également parfaitement imité.
  • Le développement des carreaux grand format en particulier le 60×120 cm permet de proposer des carrelages présentant le marbre sans discontinuer sur de grandes surfaces à l’instar de ce qui est proposé par les fournisseurs de marbre.

Le résultat est bluffant. Il est quasiment impossible de faire la différence entre un carrelage effet marbre et un vrai marbre lorsqu’ils sont posés. Associant authenticité esthétique du marbre et performances techniques du grès cérame, le carrelage effet pierre est donc à la fois dans l’air du temps et accessible à tous les budgets.

Indémodable

La très grande variété de finitions existantes (teinte, veinage, texture, relief…) permettent de l’intégrer dans la plupart des tendances :

  • Tendance Charme Authentique – Plutôt sobres en finition mat, des carreaux effet marbre blanc de Carrare associés à des éléments de bois blond composent une ambiance esprit Japandi.
  • Tendance Atelier Revisité – C’est par le biais de sa longue histoire architecturale que le carrelage effet marbre s’installe dans les intérieurs esprit récup. Il est alors extrait de sa tonalité luxueuse pour contribuer à raconter une histoire au même titre qu’un carrelage imitation parquet bois patiné ou un aspect peinture écaillée.
  • Tendance Design High Tech – Noir mat, noir brillant, noir en relief… le carrelage effet marbre noir s’intègre parfaitement dans des environnements mêlant luxe et haute technologie.
  • Tendance Bohème Contemporaine – On mise sur l’audace d’un carrelage effet marbre bleu en petites touches pour amener la fantaisie colorée et bohème qui caractérise ces ambiances.
  • Tendance Urbain Décontracté – Naturellement à l’opposé de l’esprit désinvolte et citadin de cette tendance, le carrelage effet marbre sort de son registre habituel pour l’intégrer. De préférence, en noir et en blanc, il va jouer avec le relief ou des poses originales pour affirmer sa modernité.
  • Tendance Voyages Immobiles – Récemment apparu dans les inspirations déco du moment, le style néo-antique se nourrit de marbre et de figures antiques. Le carrelage effet marbre y trouve sa place aisément.

Comment l’intégrer ?

La très grande variété de finitions existantes (teinte, veinage, texture, relief…) permettent de l’intégrer dans la plupart des tendances. La salle de bain est incontestablement la pièce dans laquelle le carrelage effet marbre s’utilise avec le plus de facilité. Au sol ou sur le mur, il contribue à une ambiance raffinée, très actuelle ou plus classique selon le style recherché. Dans certaines salles de bain, il est utilisé avec modération et sert à délimiter des zones précises : le coin douche ou le plan vasque par exemple.

Il est alors associé à d’autres revêtements : carrelage, peinture ou papier peint. Pour un accord harmonieux et tempéré, on privilégie les teintes unies et les motifs légers. Parce que la salle de bain reste un espace privé, on s’y autorise des choix plus personnels, plus audacieux bien souvent. Ainsi, le carrelage effet marbre peut aussi jouer la carte du total look sol et murs. Soit dans une seule finition de marbre, soit en coordonnant deux teintes différentes : en noir et blanc pour affirmer les contrastes, en noir et brun doré pour soutenir l’esprit luxe, en blanc et bleu pour surprendre.

Conclusion

Dans la cuisine comme dans la salle de bain, le carrelage effet marbre donne sa pleine mesure. Que ce soit sur le sol, en revêtement mural, en crédence ou même en plan de travail. Il apporte l’authenticité raffinée du marbre et la facilité d’entretien du grès cérame. Sa résistance aux rayures, aux taches et à la chaleur est également très appréciée. Les carreaux grand format sont souvent utilisés pour l’habillage d’un îlot central ou le plan de travail. En crédence, deux styles tiennent les inspirations du moment :

  • Les carreaux grand format pour un effet panneau marbre.
  • Des poses originales avec de plus petits carreaux : des baguettes en chevron ou des mosaïques en multi format, par exemple.

Comme dans le salon ou la salle à manger, on peut l’associer à d’autres carreaux pour donner une vraie personnalité à la cuisine. Un carrelage imitation bois apporte un côté plus chaleureux. Un noir uni joue la carte du minimalisme.

Partagez cet article

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience de navigation